ThieyDakar

ELECTIONS DU HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES A THIES Moustapha Absa Fall de BBY, « Pape Siré Dia tient tête à Idy »

idy dd

S’il y a quelqu’un qui empêche à Idrissa Seck de dormir à Thiès, c’est bien le directeur général de la Poste dont l’engagement et les réalisations pour le bénéfice des populations de Thiès ont fini par emporter l’adhésion totale. Dans ces conditions, il est difficile de lui tenir tête en période d’élections comme ce sera le cas le 4 septembre prochain pour le Haut Conseil des Collectivités Territoriales. C’est certainement cette raison-là qui a fait qu’Idrissa a désisté, « reconnaissant déjà sa défaite devant Pape Siré Dia par anticipation », prévoit Moustapha Absa Fall de Benno Bokk Yakaar.

Elections du haut Conseil des Collectivités territoriales Daru Mousty se mobilise pour une belle victoire de l’APR

apr tamba

Les  responsables politiques de l’APR de l’arrondissement de Darou Mousty se sont réunis à la résidence du coordinateur Abo Sall. La réunion a permis aux militants venus nombreux d’échanger sur l’actualité Politique à la veille des élections du Haut Conseil des Collectivités Territoriales. Étaient  présent également les maires de différentes communes de l’arrondissement.

La réunion a permis aux responsables et militants d’évoquer tous les problèmes politiques du département. A l’entame, le coordinateur Abo SALL a invité les militants à se mobiliser derrière le PR Macky Sall pour l’accompagner dans la réussite du plan Sénégal émergent. Prenant ensuite la parole Mr Pape Ndiaye et Modou Lo,

Installation d’une zone industrielle à Sandiara Plus de 10.000 emplois créés en 2016-2017 par la commune

Serigne Guèye Diop

Les locaux du Ministère des Mines ont abrité la cérémonie de signature d’une convention entre l’Aprosi et la commune de Sandiara. Sous la présidence d’Ali Ngouille Ndiaye, cette convention de partenariat d’un montant de 250 millions FCFA vise l’aménagement, la promotion et la gestion de la zone industrielle de Sandiara.

Sous la direction de Dr Serigne Gueye Diop, maire et Conseiller spécial du chef de l’Etat, le Plan Sandiara Emergent a été érigé dans les sillages du Plan Sénégal Emergent. Le but de l’implantation de cette zone industrielle est la création, à terme, de plus de 10.000 emplois avec l’existence de plusieurs domaines d’activités générées dans la commune.

Refonte partielle des listes électorales : Le Ministère de l’intérieur décortique et passe au peigne fin le fichier

Abdoulaye-d-d

Ajouter dans le fichier général de nouveaux électeurs jusque jamais inscrits, tel est l’objectif recherché dans la tenue d’un atelier de partage des points qui soutiendront le projet de réforme des listes électorales. Ouvert sous la présidence du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo, cet atelier est destiné aux gouverneurs des régions, aux préfets et aux hommes de loi, pour justement radier du fichier els électeurs décédés et ceux qui ne souhaitent plus y figurer.

Ousmane Sonko tire sur le “Macky” : “C’est un président violent”

Ousmane-Sonko

En marge du point de presse, lundi, du Collectif “Citoyens pour l’Ethique et la Transparence, Demain la République”, le leader du parti Pastef en a profité pour larguer encore des missiles dans le “Macky”. Pour Ousmane Sonko, “Macky Sall est particulièrement violent dans sa manière de faire la politique”, avant de poursuivre qu’il “a toujours été violent”. “Rappelez-vous, son passage en force en 2002 pour voter sans pièce d’identité et même aux décisions de justice qui ont été piétinées pour voyager avec des gens qui sont frappés d’interdiction de sortie du territoire”, fait-il remarquer.

SENEGAL-REVUE PRESSE : LA LONGUE COUPURE D’ÉLECTRICITÉ À LA UNE

presse_revue
Les journaux reçus mardi à l’APS reviennent sur la longue coupure d’électricité survenue dans la nuit de dimanche à lundi et qui a affecté plusieurs zones du pays, dont la capitale.

’’L’incendie du poste électrique de Thiona a plongé Thiès, Dakar, Mbour et une partie de la sous-région dans le noir. Si le pire a été évité, par contre une partie du pays dont la capitale, s’est retrouvée dans une situation de black-out pendant près de 5heures. D’où les énormes désagréments causés pour la population en cette période de canicule’’, écrit Le Populaire qui titre ‘’Thiona brûle et déclenche un black-out’’.

Abdoul MBAYE ou l’envers d’une morale politique.

Abdoul-Mbaye-f

      Depuis le lancement de son parti l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail ACT, le Samedi, 14 Mai 2016, le premier ministre Abdoul MBAYE s’est piqué de méthodes politiciennes parées de vils agissements que seules l’ingratitude, l’indignité et la  rancune expliquent. La manière qu’il utilise peine les sénégalais de bonne foi car elle se fonde sur de rêches pratiques qui discréditent  l’homme. Il s’anime avec ceux qui le soutiennent (ses proches et amis), avec zèle trop profond sur tout ce qui peut s’inventer de négatif sur la gestion du pays aux fins de chercher à indisposer le président et son équipe gouvernementale; peine perdue.

Un fichier électoral entre stock mort et stock dormant : la pertinence d’une refonte  

Ndiaga-Sylla

Plus de dix années après la refonte totale du fichier électoral instituée par la loi 2004-32 du 25 août 2004,  le Gouvernement du Sénégal projette d’opérer une refonte partielle dans la perspective de fusionner la carte nationale d’identité (CNI) avec la carte d’électeur (CE). Certes cette initiative qui découle de l’application de la directive de la CEDEAO relative à l’institution d’une carte d’identité biométrique à puce CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest)

SENEGAL : LES PENDULES A L’HEURE DE LA TRANSPARENCE

Sénégalais

Depuis un moment l’actualité politique sénégalaise s’organise autour des questions de la bonne gouvernance dont l’un des principes fondamentaux exige  la transparence dans la gestion administrative et financière de nos ressources publiques.

Ainsi, entre autres des débats, on peut rappeler les affaires SONKO, Nafi Ngom KEITA, et Bictogo. Avec une analyse de surface de ces affaires, refusant volontairement d’aller en profondeur, on peut être tenté de croire que le Sénégal s’éloigne des standards internationaux relatifs à la transparence et, ainsi prendrait le choix de l’abus de pouvoir pour contraindre au silence tout Sénégalais qui s’amuserait à dénoncer des actes qui violent la transparence.

De la « stratégie politique » au Sénégal : défi de la nouvelle génération d’hommes politiques !

Benno-bokou-yakar

Soit il faut avoir des millions ou des milliards à distribuer soit  il faut espérer une révolte populaire pour que le grand peuple décide d’aller vers les urnes pour faire quitter le président en fin d’exercice de mandat. Ces deux extrêmes scénarios ont fait leurs preuves au Sénégal en 2000 et en 2012. Il ne faut s’arrêter à les constater, il faut les déplorer et les dénoncer pour sensibiliser autant à l’endroit des électeurs que du côté des régimes qui entretiennent un clientélisme politique sauvage avec les deniers publics.

SENTV.info Administrateur Général - Directeur de publication : Mohamed WAGUE
Tel: (+221) 77 921 44 45 - 77 506 40 45 - Mail : redaction@sentv.info - commercial@sentv.info
info@amwsentv.com - info@sentv.info - Copyright © 2009 - 2016 Mohamed WAGUE
Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to credit repair, web design st louis and seo company