ThieyDakar

Affaire de la caisse d’avance de la ville de Dakar Khalifa Sall refuse de livrer les noms des bénéficiaires devant les enquêteurs de la Dic

khalifa

Le Maire de Dakar est rentré libre chez lui, après deux jours d’audition à la Brigade des affaires générales de la Dic. Khalifa Sall qui est resté républicain jusqu’au bout des ongles, n’a pas voulu révéler le contenu de son interrogatoire.

Il a toutefois précisé qu’il n’avait rien à se reprocher dans ce qu’il est convenu d’appeler l’affaire de la caisse d’avance de la Mairie de Dakar.

A l’en croire, cette caisse existe depuis toujours. « Cette question de la caisse d’avance n’est pas quelque chose de nouvelles. Ces moyens, ses méthodes, ses pratiques de fonctionnement, sont restées les mêmes. Ce sont des fonds politiques qui servent à soutenir les populations », a-t-il soutenu.

Très en verve, Khalifa Sall a déclaré que personne ne peut l’obliger à décliner l’identité de toutes les personnes qui ont eu à bénéficier de ces fonds spéciaux. « De Blaise Diagne à Khalifa Sall, aucun Maire n’a eu à dire les noms des bénéficiaires de ces fonds. Je ne serais pas moi Khalifa Sall, le premier Maire à deflorer les noms des institutions, des personnes morales, des personnes physiques qui ont bénéficié de ces credits », a-t-il déclaré.

Et Khalifa Sall d’ajouter: « Je préfère aller en prison que d’être déloyal. Mes devanciers ont montré la voie ».

Dans la foulée, il a mis en garde ses pourfendeurs en ces termes: »En tout état de cause, l’intimidation, le dénigrement ne pouront jamais m’ebranler ».

Auparavant, l’edile de la Capitale a remercié ses partisans qui sont restés mobilisés durant toute la durée de cette épreuve. « Ce soutien est source de motivation pour moi », a-t-il dit.

A l’endroit des enquêteurs de la Brigade des affaires générales de la Dic, Khalifa Sall a loué leur professionnalisme. « Les policiers ont été d’une extrême courtoisie », a-t-il souligné.

Cependant, la seule fausse note au cours de ces foles 48 heures du Maire de Dakar à la Bag, a été la projectile qui a grièvement blessé un reporter-photographe.

Cet incident malheureux s’est produit lors de la dispersion des partisans du Maire socialiste de Dakar à coups de gaz lacrymogène.

Par Siaka NDONG

 

Vous pouvez Laisser un commentaire, ou un rétrolien depuis votre propore site.

Leave a Reply

SENTV.info Administrateur Général - Directeur de publication : Mohamed WAGUE
Tel: (+221) 77 921 44 45 - 77 506 40 45 - Mail : redaction@sentv.info - commercial@sentv.info
info@amwsentv.com - info@sentv.info - Copyright © 2009 - 2016 Mohamed WAGUE
Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to credit repair, web design st louis and seo company