ThieyDakar

Affaire du saccage du siège du Ps Le parquet général refuse la liberté provisoire à Bamba Fall et Cie

bamba-fall-2

Le Maire de la Médina et ses co-inculpés sont toujours dans les liens de la détention préventive à la Maison d’arrêt de Rebeuss. Le parquet général s’est opposé à la liberté provisoire que la chambre d’accusation leur avait pourtant accordé dans la matinée d’hier. Bamba Fall et ses compagnons d’infortune vont devoir encore croupir en prison. Me Ciré Clédor Ly l’un des avocats de la défense avait pourtant senti le coup venir quelques heures auparavant. Guidé par son intuition d’avocat, il avait demandé aux partisans du Maire socialiste de la Médina de ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. C’était à sa sortie de la Chambre d’accusation près de la Cour d’Appel de Dakar où il était en compagnie de son tonitruant confrère Me El Hadji Diouf. « Maintenant, il est très tôt de crier victoire parce que le Parquet général à un délai pour faire un pouvoir en cassation », avait averti la robe noire. Toutefois, Me Ly a indiqué que la défense qui ne se laissera pas faire, veillera au grin pour ne pas que les droits de toutes les personnes inculpées dans cette affaire ne soient bafoués. « On veillera à une bonne administration de la justice en état de droit et au respect des dispositions qui gouvernent les libertés individuelles », a notamment souligné le porte parole du jour de la défense. Dans la foulée, Me Ciré Clédor Ly a, à nouveau regretté l’interférence de la politique dans ce dossier. « Dans un État de droit, le principe c’est la liberté, la détention ne doit être qu’une mesure exceptionnelle de rigueur prise par le juge pour les besoins de son information », a-t-il en outre martelé. Auparavant, il s’était réjoui de la décision prise dans la journée par la Chambre d’accusation. Il avait même indiqué que cette mesure était conforme à la loi. Pour la petite histoire, le Maire de la Médina et Cie avaient été placés sous mandat de dépôt, il y a environ 73 jours de cela par le Doyen des juges Samba Sall. C’était à la suite de la plainte du Secrétaire général du Parti socialiste Ousmane Tanor Dieng pour menaces de mort, injures publiques, destruction de bien appartenant à autrui et violences et voies de faits. Ces malheureux évènements s’étaient déroulés à la Maison du Parti socialiste sise à Colobane à la veille du référendum de l’année dernière. Entendus dans le cadre d’une procédure enclenchée à leur encontre par les services de la Dic, Bamba Fall et plusieurs de ses camarades de parti avaient été déféré au parquet puis écroué à Rebeuss.

Par Siaka NDONG

Thieydakar.net

Vous pouvez Laisser un commentaire, ou un rétrolien depuis votre propore site.

Leave a Reply

SENTV.info Administrateur Général - Directeur de publication : Mohamed WAGUE
Tel: (+221) 77 921 44 45 - 77 506 40 45 - Mail : redaction@sentv.info - commercial@sentv.info
info@amwsentv.com - info@sentv.info - Copyright © 2009 - 2016 Mohamed WAGUE
Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to credit repair, web design st louis and seo company