ThieyDakar

Hann Maristes, cité résidentielle qui se meurt Les habitants en appellent l’Etat, la Mairie et les populations

Le prétexte d’une journée citoyenne aura été un bon moyen pour informer sur l’urgence de faire de Hann maristes, une cité où il fait bon vivre. Ce qui a permis aux organisateurs, en l’occurrence Oumar Diokhané, Yoro Ba, quelques jeunes, bref, les membres de l’association des résidents de Maristes 1 à interpeler le Ministère du Renouveau Urbain, la Mairie et les habitants à s’investir davantage pour que les Maristes retrouvent le havre de paix que cette cité constituait. Mieux, un programme d’activités a été ficelé et qui a démarré ce week-end par des activités de nettoiement des rues, un tournoi de football, une conférence publique sur le thème ‘’Sécurité et environnement’’, et un grand concert qui devra mettre fin aux festivités.
Hann Maristes, une cité résidentielle, qui faisait la fierté de ses habitants, devient une obsession au regard de l’occupation anarchique des voies et des espaces publics. Ici, aucune aire de jeu pour les enfants, ni aucune infrastructure socio culturelle. Alors qu’il y a juste peu de temps auparavant, le mètre carré était comparable à celui des Almadies. Suffisant pour que les membres de l’association des résidents de Maristes 1 montent au créneau pour porter l’alerte des dangers qui guettent ce quartier chic de Dakar. En effet, selon le président Oumar Diokhané, « avec la collaboration de la mairie et de la gendarmerie, nous avons réussi à déguerpir les gens qui étaient sous les pylônes. Mais, cet espace qui est déjà acquis, il faut le protéger et le réaménager. Nous en avons besoin, en effet, pour nos familles (femmes et enfants qui vivent dans la cité), par l’aménagement et l’installation d’un foyer socio culturel, d’un terrain de basket, de football, d’aires et d’espaces de jeux (une exigence majeure aux Maristes), mais aussi à l’occasion de cérémonies familiales et religieuses ». Alors que pour Yoro Ba, SG association des résidents de Maristes 1, « nous allons demander en priorité à la Senelec de porter sa casquette de RSE pour être première à mettre la main à la poche pour la reconstruction et le réaménagement de ces lieux, sans oublier le Ministère du Renouveau Urbain, la mairie et à toutes les bonnes volontés pour une vie résidentielle épanouie. Et à travers les activités développées, nous pouvons voir qu’il y a plusieurs symboliques en droite ligne avec les festivités de la semaine de la jeunesse et de la fête de l’indépendance. La thématique a porté sur l‘environnement et la sécurité, et donc l’Adrm1 avec ses fils, ont décidé d’organiser des journées de sensibilisation et de nettoiement et de lutte contre les encombrements, par rapport à l’environnement. L’encombrement humain, les nombreux garages qui occupent les espaces, l’envahissement des trottoirs et l’envahissement des jardins publics, font que l’héritage qu’on devrait rétrocéder à nos enfants est en train de dépérir. C’est pourquoi, avec nos enfants, particulièrement la jeunesse de Mariste 1, celle-là qui est engagée et on l’a vu hier avec la journée de désensablement des rues et de nettoiement des quartiers, nous avons initié ce projet de faire des maristes la cité qu’elle a toujours été et qu’on a toujours connue. Dans le programme, se tiendra un concert avec les adultes et les jeunes pour le bonheur des habitants pour mettre fin aux programmes ».

Source : SENTV.info

Vous pouvez Laisser un commentaire, ou un rétrolien depuis votre propore site.

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to credit repair, web design st louis and seo company