ThieyDakar

La famille présidentielle face à la rébellion des membres de l’APR Après Aliou Sall à Guédiawaye, Adama Faye menacé par les jeunes de grand-Yoff

Le peu de mythe et de considération dont jouissait Adama Faye, le frère de la première dame, à Grand-Yoff, s’effrite de jour en jour. Désormais, les jeunes de l’APR, sous la conduite de Nourou Niang, ont décidé prendre leur destin politique en main et refusent de ne plus subir le ‘’diktat’’ d’Adama Faye et de certains responsables. Ils ont, d’ailleurs, mis en place le Cadre de l’Alliance pour la République (CAR) dont l’objectif est de lutter contre les tendances qui ont toujours porté préjudice au parti. « Désormais, ceux qui se réclament de Grand-Yoff, qui défendent ses intérêts et qui y vivent, devront, tous, intégrer le cadre qui vient d’être mis en place. Sinon, ils seront tout bonnement exclus de la commune », avertit Nourou Niang, en marge de l’inauguration de la permanence Karim Fofana sise à la commune de Point E-Fann-Amitié.
Si à Guédiawaye, le frère du président, Aliou Sall fait face aux redoutables attaques du député Bougazelli, à Grand-Yoff, par contre, d’importantes mesures seront prises contre Adama Faye et certains de responsables qui se disent indispensables, mais, n’habitent pas véritablement dans la commune. « On ne va pas faire leur promotion en les nommant, mais qu’ils sachent que les Adama Faye et autres responsables comme le député Abdoulaye Ndiaye ou le DG de l’ADIE Cheikh Bakhoum qui se disent pontes de l’APR n’ont pas fait mieux que nous dans le parti. Ils sont, tous, tenus de se plier, sinon ils seraient exclus de notre entité qui regroupe aujourd’hui 66 quartiers. Voilà des gens qui ne travaillent que pour leur compte personnel au détriment du parti et de Benno Bokk Yakaar. Nous demandons, solennellement, à notre président de parti, de mettre en pole position sur les listes pour les législatives, les dignes fils de Grand-Yoff, et non qui n’y habitent pas au profit des quartiers chics de la capitale. Le CAPR est une entité géographiquement limitée dans le périmètre de Grand Yoff et agit pour le compte des Grand-Yoffois. Sont exclus ceux qui, lors des fêtes de Tabaski, n’égorgent pas leur mouton dans la commune, ou qui passent la nuit, ailleurs. Désormais, ils ne devront plus se réclamer habitants de Grand Yoff. On n’acceptera plus le diktat qu’ils nous imposaient. Il est temps qu’ils arrêtent leur modus operandi, car ça ne va plus passer. Nous ferons face à ceux qui ne cautionneront pas ce cadre où qui ne s’y activeront pas », avertit responsable politique de l’APR Grand-Yoff ». Quant aux ambitions qu’ils se sont fixé, Nourou Niang et ses camarades se projettent : « Avec ou sans Khalifa Sall, nous allons remporter, haut la main, et par la force, les prochaines législatives à Grand-Yoff qui n’est la propriété de personne. Nous avons enfin pris notre destin en main, et mieux qu’en 2012, nous ne lésinerons plus sur les moyens pour arriver à nos objectifs de remettre la commune dans l’escarcelle du président Macky et ceci pour les 66 quartiers que compte Grand-Yoff. Je puis vous dire que des membres de Taxawou Dakar, du Pds, de Rewmi, et des militants de la société civile ont été décrochés et ont déjà fait leur acte d’allégeance ».

Source : SENTV.info

Vous pouvez Laisser un commentaire, ou un rétrolien depuis votre propore site.

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to credit repair, web design st louis and seo company