Le retour à 5 ans du mandat du président est une entreprise de « redressent des institutions » (AFP)

d malik g

La question du retour à 5 ans du mandat du président de l’Assemblée nationale, actuellement d’un an renouvelable, relève d’un devoir de redressement des institutions nationales, a soutenu le docteur Malick Diop, porte-parole de l’Alliance des forces du progrès (mouvance présidentielle).

La réduction du mandat du président de l’Assemblée nationale, de cinq à un an renouvelable, est ‘’un instrument qui a été utilisé contre le chef de l’Etat actuel, Macky Sall’’, à l’époque où il était à la tête de cette institution, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse tenue mercredi au siège de l’AFP, à Dakar.

‘’C’est un instrument qui avait fait régresser la démocratie sénégalaise. Maintenant, nous n’allons pas entrer dans les détails de ce qui se fera à l’hémicycle, mais sachez que nous avons un devoir de remettre les Institutions en place, pour que les avancées démocratiques qu’on avait puissent être perpétuées’’, a ajouté le porte-parole de l’AFP, cité par l’édition de jeudi du journal Le Quotidien.

Interrogé au sujet de la fusion évoquée de son parti et de l’Alliance pour la République (APR), le parti présidentiel, le docteur Malick Diop a déclaré que ces deux formations, membres de la coalition Bennoo Book Yaakaar, un regroupement des partis membres de la mouvance présidentielle, demeurent des ‘’partenaires privilégiés’’ appelés à travailler ensemble pour l’intérêt de leur camp.

‘’Ce sont des partenaires privilégiés qui sont dans une mouvance présidentielle et ont intérêt chacun à massifier son parti. C’est ce que l’on est en train de faire. L’AFP est en train de faire un travail de base et au sein de BBY, ce sont des partis politiques qui sont en train de faire des massifications. C’est ce qui est important’’, a-t-il dit.

‘’Nous ne sommes pas des devins. Ce n’est pas à nous d’évoquer le futur. Ce qui est sûr, c’est que c’est quelque chose dont ont n’a pas discuté’’, a souligné le porte-parole de l’Alliance des forces de progrès (AFP), par ailleurs maire de la commune d’arrondissement du Point E, un quartier résidentiel de la capitale sénégalaise.

 

APS

Vous pouvez Laisser un commentaire, ou un rétrolien depuis votre propore site.

Leave a Reply


Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to credit repair, web design st louis and seo company