Me El Hadj Amadou Sall : L’Opposant cuvée 2012-2013

Elage A sall

L’ancien ministre d’Etat, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, Me El Hadj Amadou Sall, le libéral en plus en vue dans la contre-attaque, continue sérieusement de donner le tournis à l’Etat-Apr. L’avocat politique est sur tous les fronts médiatiques et donne du fil à retordre aux nouveaux gérants du pays. Malgré sa garde à vue pour délit d’offense au chef de l’Etat, me Sall n’a rien perdu de sa ferveur libérale et de son incroyable liberté d’esprit. Ses propos font mouche et il envoie des uppercuts là où ça fait mal. La preuve : il tient toujours à traduire Macky Sall devant la Haute cour de Justice, pour haute trahison, il réclame l’audit de tous les ministres de Me Abdoulaye Wade, y compris Macky Sall, Aminata Tall, Cheikh Tidiane Gadio, etc. Il dénonce aujourd’hui plus que jamais « le vagabondage judiciaire » des autorités à propos du dossier des anciens dignitaires et s’inquiète de leur manque de respect de la plus petite procédure aussi bien à l’Assemblée nationale que chez le procureur spécial ou la Garde des Sceaux, Mimi-la-tempête. Ce n’est donc pas par hasard que la puissance publique s’était abattue sur lui, comme une foudre, sous la forme d’un redressement fiscal. Il a été le premier inquiété avant même l’ouverture de la chasse aux sorcières. N’étant pas un « homme coffre-fort », le Palais a essayé tout de même de le frapper à la poche : les impôts avaient sommé l’ancien porte-parole de la Présidence, qui n’a pas plaidé depuis 2006, – et qui n’est pas encore réinscrit au barreau – de venir s’acquitter dans les plus brefs délais (Dlpbd) de la taxe sur la valeur ajoutée (tva)- de 25 millions de fcfa. La veille de ce coup des impôts, ce haut responsable du Pds promettait l’enfer à Macky Sall sur les ondes Rfi et sur le plateau de Walf tv. Il affirmait qu’il avait « les mains nettes » parce que n’étant pas un « homme d’argent » et que seuls les impôts pouvaient l’inquiéter dans un harcèlement injustifié. Il sentait venir les ennuis un kilomètre à la ronde. Il est de notoriété privée que « Me Sall est pauvre comme job », mais riche de son courage et de son indépendance d’esprit. Pourtant il est lié à cheg de l’Etat, considère ses enfants comme les siens et à une affection sincère pour la première dame, Marième Faye Sall. Voilà tracé le profil du nouvel opposant cuvée 2013. Intraitable sur les principes et charitable dans ses relations personnelles.

 

Lesenegalais.net

Vous pouvez Laisser un commentaire, ou un rétrolien depuis votre propore site.

Leave a Reply


SENTV.info Administrateur Général - Directeur de publication : Mohamed WAGUE
Tel: (+221) 77 921 44 45 - 77 506 40 45 - Mail : redaction@sentv.info - commercial@sentv.info
info@amwsentv.com - info@sentv.info - Copyright © 2009 - 2014 Mohamed WAGUE
Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to credit repair, web design st louis and seo company