ThieyDakar

N’en déplaise à ses détracteurs et autres concurrents L’Hôpital Principal de Dakar (HPD) compte s’aligner dans les standards internationaux

Sous l’impulsion du Médecin Général de Brigade Bakary Diatta, Professeur Agrégé de Val-de-Grâce, installé il y a juste un an, l’HPD se met dans une dynamique de répondre aux aspirations des populations de plus en plus exigeantes en matière de soins de santé. Etablissement public de santé de niveau III, cet hôpital plus que centenaire se veut, sous l’égide du Ministère de la Santé, d’être le pionnier de ‘’Dakar Médical Center’’, projet cher de l’Etat du Sénégal et compte placer notre pays comme un hub sous-régional en terme d’offre politique de santé publique de qualité. Pour cela, un plan quinquennal a été conçu et élaboré par le Général Diatta qui nourrit le rêve d’en faire hôpital sous-régional de référence en perpétuelle mutation.

Une visite guidée a permis de constater que l’Hôpital Principal de Dakar change de visage. Des coups de peinture sur les murs centenaires, de nouvelles constructions pour réhabiliter les services Brévié et Sohier, une propreté dans les couloirs et un silence de cathédrale attirent l’attention du visiteur. Bref, « ce n’est que le début des réalisations du plan quinquennal que nous voulons asseoir sous notre magistère et notre souci est de faire de l’HPD une structure de référence », consent le Médecin Général. Selon lui, « déjà à l’état des réalisations du Plan Stratégique après seulement un an,
des acquis de taille sont notés pour une bonne accessibilité des populations dans l’enceinte hospitalière et une plus grande fluidité du travail. Il s’agit du projet de réorganisation du parking qui a bien été réalisé, de même que le projet ‘’accueil et orientation des malades’’ ; de l’érection, des sept sites d’accueil, de l’implantation des totems indiquant les différentes spécialités de l’Hôpital, des totems indiquant les différents services et de la mise en place d’une Cellule Accueil. Par, ailleurs, il convient de noter l’effectivité de la réorganisation du Service accueil Urgence, de la création du Service de Pneumologie, du relèvement du plateau technique du Laboratoire en disposant d’un Analyseur Cobas 311 (cf. photo) et d’une Plateforme Cobas Ampliprep Taq Mam. Enfin, la réalisation intégrale du Plan équipement 2012-2015, obtenue cette année avec le budget 2015-2016. Sans oublier la réhabilitation de la Pédiatrie (60% réalisé). Cependant, des projets ont été ficelés et non encore réalisés. « Y figure le projet de couvrir l’Hôpital Principal de Dakar en énergie renouvelable, comme le suggère le chef de l’Etat qui demande une économie substantielle de la facture de l’énergie et libérer les édifices publics des pannes d’électricité. Le projet d’autonomisation de l’eau et la construction de la clinique internationale, deux activités phares de ce début d’année 2017, car les démarches sont en cours en train d’être concluantes pour leur réalisation. Ainsi, en plus des services de santé existants, l’Hôpital Principal va créer une clinique internationale qui mettra surtout l’accent sur toutes les explorations qui se faisaient en Europe et dans les grands pays développés. Comme quoi, l’avènement de voir les plus grands spécialistes du monde donner des soins au Sénégal n’est plus qu’une question de mois », ambitionne le Général et médecin chef, Bakary Diatta.

Youssouf NDIONGUE

 La Rédaction Thieydakar.com

Vous pouvez Laisser un commentaire, ou un rétrolien depuis votre propore site.

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to credit repair, web design st louis and seo company