Propositions de report des élections locales : La Mouvance présidentielle ose-t-elle suivre Jean Paul Dias ?

Eight members of the Senegalese oppositi

Le leader du Bloc des centristes gaïndé (Bcg), un parti membre de la mouvance présidentielle vient de proposer le report des élections locales qui doivent avoir lieu en 2014. Cette proposition est diversement appréciée par les acteurs politiques sénégalais. Macky Sall et les autres personnalités de la mouvance présidentielle vont-ils suivre les propositions de M. Dias ? En tout cas, depuis l’annonce du leader du Bcg, les réactions de désapprobation fusent au sein de l’opposition. Certains adversaires du régime accusent Macky Sall d’être derrière la position de son allié. Pour les partisans de cette thèse, le régime ne semble pas être prêt pour aller aux élections locales à date échue.

Et pour cause, la coalition Bennoo Bokk Yaakar est minée par des querelles de leadership et des guerres de positionnement entre les différentes forces qui la composent. Au moment où les militants du parti Rewmi de l’ancien premier ministre, Idrissa Seck se mobilisent pour conserver la mairie de Thiès, les responsables de l’Alliance pour la République affutent leurs armes pour être à la tête des mairies de Dakar, Pikine, Guédiawaye, etc. Pourtant, ces Collectivités locales sont déjà contrôlées par des parties membres de la mouvance présidentielle. La guerre entre forces alliées semble inévitable. Khalifa Sall, le maire de Dakar et ses collègues Pape Sagna Mbaye et Cheikh Sarr des villes de Pikine et Guédiawaye n’entendent pas se faire tuer.

C’est pourquoi, la proposition du leader du Bcg semble trouver un écho favorable chez certains responsables qui oeuvrent pour l’unité de la mouvance présidentielle, même si ceux-ci ne veulent pas publiquement afficher leur approbation du fait surtout des attaques qu’ils pourraient subir. Ces attaques ont déjà commencé. Dias-fils, le maire de Mermoz Sacre-cœur s’est démarqué de la proposition de son père. Barthelémy Dias n’est pas le seul. Des ténors du Pds promettent de réagir si le président Sall tente de matérialiser la proposition de Dias.

Ils auront certainement le soutien de nombre de Sénégalais qui n’ont manifestement pas oublié les rudes batailles menées contre l’ex-régime libéral pour le respect du calendrier républicain. Pour eux, un report des élections serait synonyme d’un recul démocratique.

 

pressafrik.com

Vous pouvez Laisser un commentaire, ou un rétrolien depuis votre propore site.

Leave a Reply


SENTV.info Administrateur Général - Directeur de publication : Mohamed WAGUE
Tel: (+221) 77 921 44 45 - 77 506 40 45 - Mail : redaction@sentv.info - commercial@sentv.info
info@amwsentv.com - info@sentv.info - Copyright © 2009 - 2014 Mohamed WAGUE
Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to credit repair, web design st louis and seo company