ThieyDakar

Réponse au sujet du jeûne de celui ou de celle qui a mangé ou a bu par inadvertance durant la journée du mois de ramadan :

Des savants très à cheval sur les principes, parmi lesquels l’Imam Malik Ibn Anâs, avaient décrété que celui qui mange ou boit par inadvertance doit non seulement continuer le jeûne de cette journée, mais également doit le rattraper plus tard. Cette position de ces savants de l’époque qui, pourtant, avaient une connaissance fine, et un respect débordant vis-à-vis des hadiths du Prophète PsL peut paraitre en contradiction avec la position du Prophète PsL sur la question. En réalité, il n’en est rien de tout ça. La position de ces savants pieux, qui connaissaient le comportement hypocrite de certains musulmans de leur époque, qui pouvaient manger ou boire et ensuite déclarer l’oubli et continuer leur jeûne, était de nature à dissuader cette catégorie de gens de ne pas tricher dans leur jeûne. Je me souviens encore des explications limpides de mon père sur cette question. Je tenais à faire cette précision parce que beaucoup pensent que des savants, comme l’Imam Malik, ignoraient la position du Prophète PsL ou ne la respectait pas, alors que c’était par souci d’empêcher les gens peu orthodoxes dans leur foi d’abuser de cette miséricorde qu’Allah nous a accordée.

Maintenant que cette précision est faite, on doit savoir qu’il ne fait l’ombre d’une once de doute que celui qui a mangé ou a bu, par erreur ou par oubli, doit continuer son jeûne jusqu’à son terme et n’a pas à le rattraper plus tard. Je me fonde sur un hadith rapporté dans le Sahih al-Bukhari à travers lequel le Prophète PsL dit : « Quiconque oublie pendant qu’il jeûne et mange ou boit, qu’il poursuive son jeûne. En réalité, c’est Allah qui lui a donné à manger et à boire. ».

Toutefois, on n’a pas le droit de finir ce qu’on est en train de manger dès l’instant que l’on s’est rendu compte de son erreur. Les savants de l’Islam sont unanimes à dire que l’on doit indiscutablement déposer ce qu’on dans la main en direction de la bouche quand on se rend compte de son erreur avant de finir de manger ou de boire. La question qui subsiste maintenant, est de savoir est-ce qu’on doit également avaler ce qu’on a dans la bouche par respect pour la nourriture ou le sortir par respect pour le ramadan ? Là, il appartient au bon musulman de faire la part des choses dès l’instant qu’il s’est rendu compte de son erreur et de ne pas abuser de cette dérogation ou miséricorde qu’Allah nous a accordée.

 

Cheikhna Mahamadou Wagué

Vous pouvez Laisser un commentaire, ou un rétrolien depuis votre propore site.

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to credit repair, web design st louis and seo company