ThieyDakar

SENEGAL-PRESSE-REVUE LE MESSAGE DU KHALIFE GÉNÉRAL DES MOURIDES AU MENU DES QUOTIDIENS

presse-senegal

Les quotidiens reçus vendredi à l’APS s’intéressent, entre autres sujets, au message du Khalife général des mourides, Serigne Cheikh Sidy Mactar Mbacké, en perspective des prochaines élections législatives.

« Échauffourées au marché Ocass, campagne électorale. La colère de Touba », titre Enquête, qui signale que le porte-parole du Khalife général des mourides a tenu un point de presse à cet effet, jeudi.Il précise que Cheikh Bassirou Mbacké Abdou Khadre s’est prononcé sur les événements qui ont ensanglanté le 18 juin dernier le marché Ocass, ainsi que sur la campagne électorale des législatives du 30 juillet prochain.

« Policiers et gendarmes ne sont pas affectés à Touba pour martyriser les populations ou leur lancer des grenades lacrymogènes », déclare-t-il dans des propos rapportés par Enquête. Il prévient que « Serigne Touba a la possibilité de sortir de la cité toute personne qui outrepasse les recommandations de l’Islam ».

Selon Enquête, il a fait également part des instructions du khalife général des mourides en direction de la prochaine campagne électorale. Il a ainsi informé qu’ »il est interdit toute forme d’affichage politique au sein du territoire communal de Touba ».

« Il est interdit de jouer au football, de tenir des cérémonies folkloriques et de se battre dans la ville », a encore averti Serigne Bass Abdou Khadre dans L’Observateur. « La Fatwa du Khalife général des mourides » pour « siffler la fin de l’anarchie », commente le journal.

« Touba lance une nouvelle Fatwa », relève L’As selon qui « la ville de Touba veut se préserver des troubles politiques lors des prochaines législatives ». Le journal rappelle ainsi que « le porte-parole du Khalife a rencontré la presse jeudi pour transmettre un message du guide interdisant toute forme de folklore dans la cité de Cheikh Ahmadou Bamba ».

« Atteintes aux bonnes mœurs à Touba. Le Khalife menace », écrit en une Le Témoin quotidien, précisant que sont « dans son viseur : les colleurs d’affiches pour les élections législatives du 30 juillet, les footballeurs, les danseurs de sabar et autres déviants ».

En perspective des prochaines campagnes électorales, »le Khalife publie son +Ndigueul+ », titre Le Quotidien qui précise que « les affiches sont interdites dans la cité religieuse ».

« En prélude à cet événement majeur du calendrier républicain, Touba a rappelé les interdits que le regretté Serigne Saliou Mbacké avait pris concernant les activités politiques dans la cité religieuse », renseigne le journal.

Par ailleurs, la presse quotidienne s’est intéressée à l’inauguration, jeudi, de la centrale solaire photovoltaïque de Santhiou-Mékhé (Tivaouane) par le président Macky Sall.

Le Soleil souligne que pour le chef de l’Etat, « cette centrale solaire conforte notre indépendance énergétique ». Le journal précise que 200 000 personnes sont impactées par cette nouvelle infrastructure. »30 MW de plus, 200 000 ménages éclairés, 27 milliards de francs CFA investis. La centrale de Santhiou-Mekhé en chiffres », titre de son côté L’As, tandis que le quotidien Enquête écrit que « Macky Sall compte ses mégawatts ».

La pénurie d’eau notée ces derniers jours à Dakar n’a pas non plus échappé à l’attention de certains quotidiens. ‘’ Le liquide précieux ne coule plus à Dakar. Une capitale sans eau », écrit en une La Tribune qui note que « des quartiers entiers ont soif ».

« Le manque d’eau devient un véritable casse-tête pour la population. Voilà deux mois que la situation s’envenime. Devant le calvaire, les autorités présentent leurs excuses à la population tout en essayant de justifier la situation », écrit-il.

« La pénurie d’eau qui sévit ces temps-ci dans certains quartiers de la capitale est tout simplement inadmissible. Malgré les plaintes et autres récriminations des populations, la SDE [Sénégalaise des eaux] semble incapable de fournir un service de qualité », déplore le billetiste du journal.

Sur les perturbations dans la distribution de l’eau potable à Dakar, la SDE avance plusieurs facteurs, notamment le déficit dans la production, les coupures d’électricité, la canicule et, principalement, les travaux de raccordement du « surpresseur » de Mékhé, déjà terminé mercredi dernier, renseigne Sud Quotidien.

Vous pouvez Laisser un commentaire, ou un rétrolien depuis votre propore site.

Leave a Reply

SENTV.info Administrateur Général - Directeur de publication : Mohamed WAGUE
Tel: (+221) 77 921 44 45 - 77 506 40 45 - Mail : redaction@sentv.info - commercial@sentv.info
info@amwsentv.com - info@sentv.info - Copyright © 2009 - 2016 Mohamed WAGUE
Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to credit repair, web design st louis and seo company