ThieyDakar

Sénégal- revue de presse L’actualité politique en exergue via khalifa sall

Les quotidiens parvenus lundi à l’APS traitent en priorité de l’actualité politique, se faisant notamment l’écho de la tournée du maire de Dakar Khalifa Sall à Tambacounda, déplacement au cours duquel des affrontements ont été enregistrés.
« La violence se lève à l’Est », affiche à sa Une le journal Le Quotidien, qui revient sur ces affrontements entre deux camps politiques opposés, présentés comme ceux du maire de Dakar et du ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba.
Le Quotidien fait état de 2 à 4 blessés suite à ces échauffourées, avant de signaler qu’un des soutiens du maire de Dakar, le député Barthélémy Dias, accusé d’avoir sorti son arme au cours de ces affrontements, « refuse de déférer à la Police ».

Le Témoin également ouvre sur le même sujet en titrant : « Rixes entre pro-khalifa Sall et pro-Sidiki Kaba ». Il rapporte que des blessés ont été enregistrés au cours de ces échauffourées, revenant dans le même temps sur le refus de Barthélémy Dias de déférer à la convocation de la police.

L’AS quotidien en profite pour revenir sur les « déboires judiciaires » de Khalifa Sall relativement à la mise en cause de sa gestion avec l’affaire de la « caisse d’avance’’ de la mairie de Dakar.

« Khalifa Sall dans la tourmente », affiche cette publication, qui affirme qu’à Tambacounda, des « militants de Sidiki Kaba’’, le garde des Sceaux et responsable politique local de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir), se sont attaqués à la caravane du maire de Dakar.

« Khalifa général des fautifs », renchérit L’Observateur, au sujet toujours de l’affaire de la ’’caisse d’avance’’ de la mairie de Dakar. Il soutient que la responsabilité du maire de Dakar est « engagée au premier plan’’ dans ladite affaire.

Khalifa Sall « a fait de l’escroquerie financière », déclare le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, Abdoulaye Diouf Sarr, dont les propos sont rapportés par L’Observateur.

M. Sarr, maire de la commune d’arrondissement de Yoff (Dakar) et responsable de l’APR, est présenté comme un adversaire de Khalifa Sall dans le cadre de la volonté du parti au pouvoir de conquérir Dakar.

A ces propos du ministre Abdoulaye Diouf Sarr, le directeur de cabinet du maire de Dakar Babacar Thioye Bâ répond dans les colonnes du même journal : « La vérité finira par triompher ».

Le secrétaire générale du Parti socialiste (mouvance présidentielle) Ousmane Tanor Dieng, lui aussi cité par L’Observateur, n’est pas en reste, qui souligne que « les dépenses de la caisse d’avance ne sont pas comparables à celles des fonds politiques du président » de la République.

« Khalifa Sall n’est pas le seul concerné et d’autres maires seront interpellés’’, assure au journal Enquête le chargé des élections de l’APR, Benoît Sambou dont l’interview fait la une de cette publication.

M. Sambou revient par la même occasion sur la violence au sein du parti au pouvoir en lançant sous la forme d’une prière ou d’une recommandation : « Il ne faut pas installer le parti dans un climat délétère ».

Vox Populi met en avant un fait-divers/ « Week-end macabre à Dakar : un étudiant marocain tué à la zone B », annonce le journal. « Des agresseurs à bord de trois scooters l’ont pris à partie, à 3 heures, dans la nuit du samedi à dimanche, avant de le poignarder’’, relate le journal.

Mazine Chakiri s’apprêtait à soutenir sa thèse de doctorat avant de rentrer au Maroc « dans un mois », précise le journal.

Vous pouvez Laisser un commentaire, ou un rétrolien depuis votre propore site.

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to credit repair, web design st louis and seo company