ThieyDakar

Visite de Mame Mbaye Niang chez les Layènes Entre espoir, doléances et remontrances

Une visite du Ministre de la Jeunesse à Cambérène, loin d’être officielle, aura révélé son lot d’enseignements pour qui sait lire entre les lignes. Entre les doléances des jeunes de Cambérène II, l’espoir que cette sortie aura un effet sur l’électorat républicain et les remontrances du fils du marabout Alassane Thiaw Laye, Cheikh Mbacké Laye, la sortie de Mame Mbaye Niang aura permis à ce dernier à sa délégation de tâter le pouls des populations à trois mois des législatives.Un long cortège a parcouru la route quittant le Ministère de la Jeunesse au domicile de Cheikh Mbacké Laye Gaindé Fatma. Mais, la première étape a été celle de Cambérène II où le responsable politique Issa Sow a accueilli la caravane. Face à la permanence de l’APR, quelques speechs ont été improvisés avec des doléances qui pleuvent. « Les jeunes sont confrontés à un chômage endémique, la formation faisant défaut, les financements nous passent de travers et nous voilà pourtant en train de tout faire pour une victoire notre parti aux prochaines échéances. Donc, Monsieur le Ministre, faîtes tout pour que les jeunes se retrouvent dans les plans de développement, surtout ceux de Cambérène », a lancé le coordonnateur de la Cojer, soutenu par Issa Sow, par rapport aux premières doléances confiées à Mame Mbaye Niang. Par contre, l’espoir que cette visite a suscité reste le moment où un militant a fini d’indiquer qu’à Cambérène, l’opposition n’existe pas. « Nous avons fini, à travers les actions sociales que nous menons auprès des populations d’effacer les traces de l’opposition et voilà que l’APR se déploie en roues libres », rassure Issakha Beye, proche du coordonnateur républicain local. Au domicile de Cheikh Mbacké Laye, Mame Mbaye Niang aura appris une leçon de morale que le chef religieux a dispensée aux autorités. « Quand on est élu par Dieu, il y a certains comportements qu’il faudrait bannir : faire preuve de pardon, de dépassement, de tolérance vis-à-vis même de ses pourfendeurs. Eviter l’emprisonnement urbi et orbi à des leaders politiques, partager avec eux la gestion de ce qui appartient à tous les citoyens, tout en veillant à la sauvegarde de l’intégrité nationale et des biens publics », enseigne le fils du khalife des Layènes au responsable politique de l’APR, qui présidera un meeting de mobilisation en début de soirée au terrain Deggo de Cambérène.

Youssouf NDIONGUE : La Redaction Thieydakar.com

Vous pouvez Laisser un commentaire, ou un rétrolien depuis votre propore site.

Leave a Reply

Powered by WordPress | Designed by: seo services | Thanks to credit repair, web design st louis and seo company